08 juin 2015 ~ 0 Commentaire

J’ai frappé à la porte de l’église…(Interview de Lydia et de Soeur Aline)

Lydia, quel a été l’itinéraire qui vous a conduit à demander le baptême ?

Bien que n’ayant reçu de la part de ma famille aucun éveil à la Foi, j’ai toujours depuis toute petite, cru en l’existence de Dieu, et essayé pendant toute mon enfance et mon adolescence de trouver des réponses à mon questionnement. A l’âge de 18 ans, je me suis tournée vers l’Islam, trouvant dans cette religion une façon de prier qui répondait à mon attente du moment. Mais, au bout d’une dizaine d’années,j’ai eu peu à peu le sentiment de me fermer aux autres. J’ai fait un retour vers la Foi catholique qui était celle de ma grand-mère.J’ai lu et médité le Nouveau Testament. J’ai quitté Paris pour suivre mon mari. Là, à la campagne, j’ai approfondi mon questionnement et entrepris une démarche décisive, en allant frapper à la porte de la Communauté des Filles du Saint Esprit. Soeur Aline m’a accueillie.

Quelles ont été les étapes de votre préparation ?
Avant d’entrer en catéchuménat il y a un temps de préparation. Pendant plusieurs mois j’ai approfondi le sens de ma démarche. La première étape est la célébration de l’entrée en catéchuménat. J’ai demandé solennellement à être accueillie au sein de l’Eglise en frappant à la porte de l’église d’Authon. Ce fut un moment très fort. Pendant les rencontres mensuelles avec l’équipe d’accompagnement, j’ai approfondi ma réflexion sur les fondements de la Foi Chrétienne. Les rencontres se déroulaient sous forme d’échanges qui me permettaient de progresser sur le chemin de la conversion. Le premier dimanche de Carême a eu lieu la célébration de l’Appel Décisif. L’Evêque, au nom de l’Eglise, appelle les catéchumènes. A cette occasion, j’ai reçu l’écharpe violette que je conserverai jusqu’au moment de revêtir l’habit blanc à la Veillée Pascale Mon nom a été porté sur le registre afin de marquer mon engagement. Pendant le temps du Carême, je vais compléter ma préparation spirituelle. A la Veillée Pascale sera célébré mon baptême en l’église d’Unverre et je recevrai pour la première fois l’Eucharistie. Pendant ma préparation, j’ai senti le fraternel soutien de la communauté des Chrétiens ainsi que leur accueil. J’espère apporter ma contribution à la vie paroissiale.


Soeur Aline, quel sens donnez-vous à votre accompagnement ?

Je n’ai pas été seule à accompagner Lydia : en effet trois mères de famille font partie de l’équipe. L’une d’elles sera sa marraine.
Nous avons été soutenues par le Service du catéchuménat qui propose des sessions enrichissantes. Au cours des rencontres il était important d’harmoniser peu à peu la foi personnelle de Lydia avec la profession de foi de l’Eglise. Ce qui nécessite une progression dans le cheminement et une régularité dans les rencontres. Pour emprunter le chemin de la conversion qui mène au baptême, à cette plongée en Christ mort et ressuscité, plusieurs balises orientent le catéchumène :la méditation de la Parole de Dieu, la prière, la lecture spirituelle et la prise de conscience de la nécessité d’une Vie en Eglise. Pendant cette préparation, nous avons cheminé avec Lydia et avons été témoins du travail de l’Esprit Saint en elle et en nousmêmes. Et de cela, rendons grâce à Dieu. Cette expérience a fait grandir en moi le désir d’une Eglise qui se rajeunisse, qui soit plus communautaire, plus « appelante » et m’a donné la joie de voir des laïcs accompagner leurs frères dans la foi.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Krebsgreene5 |
Catéchuménat diocèse de Str... |
Religion ou Relation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cécile marche vers Compostelle
| Catheprdm
| Cathocevennes